Partager :

ask a peer logo fr

Des professionnels de la santé répondent
à vos questions sur PrescripTIonMD

Voyez leurs réponses

 

En Alberta, nous avons un programme d’ordonnances en triplicata visant à réglementer et à surveiller la prescription de narcotiques. Comme PrescripTIon a quelque peu compliqué ce processus, il y a un risque qu’une même ordonnance soit utilisée deux fois, dans des pharmacies différentes. Avez-vous eu connaissance de cas de prescription irrégulière ou abusive de narcotiques avec l’utilisation de PrescripTIon?

bubble greenDr Daniel Pepe
Médecin de famille

À l’heure actuelle, en Ontario et dans d’autres provinces, si on veut envoyer directement une ordonnance à une pharmacie, il faut utiliser le télécopieur. Cette méthode entraîne son lot de problèmes : échec de transmission de la télécopie, chassés-croisés de télécopies pour obtenir des précisions lorsqu’une dose est augmentée ou diminuée, et problèmes qui surgissent lorsqu’un patient doit recevoir à l’avance un médicament ou uniquement à un moment déterminé.

En fait, je trouve que lorsqu’une ordonnance est exécutée au moyen du service PrescripTIon, la sécurité est bien mieux préservée qu’avec les méthodes habituelles, et ce, pour les raisons suivantes :

  • Toutes les données sur les médicaments sont transmises par voie électronique plutôt que sous forme d’images, comme c’est le cas pour les télécopies traditionnelles
  • Jamais il ne m’est arrivé que l’une de mes ordonnances transmises par PrescripTIon soit utilisée deux fois. À vrai dire, c’est tout simplement impossible. Les ordonnances rédigées à l’aide de PrescripTIon sont envoyées une fois seulement, à une seule pharmacie, et elles arrivent toujours à destination.
  • Nous recevons aussi maintenant une notification lorsque l’ordonnance a été exécutée. Cette nouvelle option améliore la sécurité, car je suis certain du moment où une ordonnance est exécutée, une information à laquelle je n’avais pas accès jusque-là.

En Alberta, les demandes de renseignements à propos d’une ordonnance sont généralement triées par des assistants de cabinet de médecin AVANT d’être déposées sur le bureau d’un médecin (et bien plus de la moitié d’entre elles sont écartées avant même que le médecin ne les voie). Avec PrescripTIon, les assistants n’interviennent pas, et le médecin reçoit toutes les demandes directement. Cette augmentation de la charge de travail pour le médecin a-t-elle posé problème à votre cabinet?

bubble greenDr Daniel Pepe
Médecin de famille

Effectivement, en Ontario également, ce sont habituellement les assistants qui traitent les demandes de renseignements sur les ordonnances dans la quasi-totalité des cabinets de médecin de la province. Pour nous, ça ne nous a causé aucun problème pour les raisons suivantes :

  • Les assistants ne reçoivent plus les ordonnances et n’ont plus à les numériser, à les classer, à les étiqueter ni à les remettre au médecin
  • Pour les renouvellements, le médecin peut simplement cliquer sur le bouton « Approuver » ou « Approuver tout » et ne perd plus de temps à sélectionner chaque médicament un à la fois
  • Enfin, les frais de télécopie ont diminué puisque je reçois de 40 à 50 pages de télécopie de moins par mois (une petite mais notable amélioration, qui augmentera au même rythme que l’adoption)

Consultez ce document pour en savoir plus sur le programme des ordonnances en triplicata de l’Alberta : PrescripTIon TPP de l’Alberta.

Comment pouvons-nous financer un modèle d’affaires viable pour que les pharmaciens puissent contribuer à la « dé-prescription »? Le financement de la révision des médicaments peut-il aller plus loin que le simple bilan comparatif de médicaments et récompenser réellement des programmes comme celui d’Andy qui s’intégreront au cercle de soins d’aînés à risque en raison de la polypharmacie?

bubble greenAndy Donald
Pharmacien

C’est vraiment une très bonne chose que de nouvelles technologies comme ClinicalConnect et ConnexionOntario contribuent, avec PrescripTIon, à éliminer les vases clos en milieu communautaire. Elles permettent des examens plus complets et facilitent la personnalisation des médicaments, une nécessité si l’on veut lutter contre la polypharmacie et la surutilisation des médicaments, deux problèmes de notre réseau de la santé à financement public. Malheureusement, il ne semble pas y avoir encore de financement gouvernemental de prévu pour la dé-prescription ou l’optimisation des médicaments, car il s’agit d’un concept inédit. Il faudra vraisemblablement beaucoup de recherche et de statistiques pour encourager le gouvernement à financer un programme aussi révolutionnaire dans notre réseau de la santé. Malheureusement, on en revient à l’histoire de l’œuf ou la poule, puisque bien des pharmacies n’ont pas les moyens de lancer une activité de ce genre si elles ne sont pas remboursées pour les efforts qu’elles y consacrent.

Est-ce que toutes les pharmacies de l’Ontario sont inscrites ou connectées à PrescripTIon? Si vous l’avez utilisé, trouvez-vous que c’est mieux que ce qui est offert actuellement? Quels sont les frais d’inscription?

bubble greenChristine Fitchett
Infirmière praticienne

J’utilise PrescripTIon depuis plus d’un an, et je peux affirmer que le service rend ma pratique beaucoup plus efficiente. La télécopie automatisée que nous utilisons avant me causait bien des maux de tête. Avec PrescripTIon, je peux gérer et suivre mes ordonnances et communiquer directement avec les pharmaciens.

PrescripTIon est actuellement offert dans certaines localités de l’Ontario, de l’Alberta, du Nouveau-Brunswick, de la Saskatchewan et de Terre-Neuve, et son déploiement se poursuit ailleurs dans le pays. Le service est gratuit pour les prescripteurs.

Prévoie-t-on intégrer PrescripTIon aux DME d’Oscar?

bubble greenAndy Donald
Pharmacien

PrescripTIon s’intègre maintenant pleinement aux DME d’Oscar PRO. D’après ce que je crois comprendre, le principal obstacle à l’intégration de PrescripTIon à certains logiciels est qu’il faut veiller à ce que les protocoles de sécurité et de confidentialité utilisés soient suffisants pour assurer une conformité avec la réglementation. C’est ce qui a été fait dans le cas des versions de Well Health et de Kai Innovations d’Oscar PRO, et le déploiement complet devrait suivre sous peu.

Comme le souligne mon collègue le Dr Pepe, que ce soit pour le DME Oscar ou pour d’autres plateformes, la chose la plus importante que les utilisateurs puissent faire, c’est de souligner l’importance de l’intégration d’une technologie comme PrescripTIon à leur DME.

Une chose me fait hésiter à adopter PrescripTIon : que dois-je faire pour les vacances et les congés? Il arrive qu’une autre personne me remplace, et il faudrait qu’on puisse revenir à l’utilisation du télécopieur. Est-il possible de le faire?

bubble greenDr Daniel Pepe
Médecin de famille

Durant les premiers mois où j’ai utilisé PrescripTIon, un collègue m’a remplacé, et il télécopiait les ordonnances. Je n’y vois pas de problème, mais si vous avez besoin de précisions, je me ferai un plaisir de vous en donner!

Est-ce que la pharmacie qui envoie une demande doit être cliente de PrescripTIon pour que le programme fonctionne du côté du médecin?

bubble greenChristine Fitchett
Infirmière praticienne

Dans votre DME, vous aurez différentes options au moment de rédiger votre ordonnance : rédiger, afficher seulement, imprimer, télécopier, ou signer électroniquement et envoyer*. Si la pharmacie est cliente de PrescripTIon, l’option « signer électroniquement et envoyer » sera activée. Si la pharmacie n’est pas encore cliente de PrescripTIon, vous pourrez choisir l’une des autres options.

PrescripTIon s’intègre harmonieusement aux dossiers médicaux électroniques (DME) et aux systèmes de gestion de pharmacie (SGP) et permet aux prescripteurs de transmettre des ordonnances électroniquement aux pharmacies. La transmission est sûre, confidentielle et dirigée vers la pharmacie choisie par le patient.

*Veuillez noter que la manière dont les options sont formulées peut différer d’un DME à un autre.

Une pharmacie doit-elle payer pour s’inscrire à PrescripTIon? Y a-t-il des frais mensuels ou annuels à débourser?

bubble greenAndy Donald
Pharmacien

En ce moment, les pharmacies n’ont pas de frais à payer, et on ne prévoit pas en imposer dans un proche avenir. À l’heure actuelle, le programme est totalement financé par Santé Canada. On prévoit qu’il faudra un jour ou l’autre en financer les coûts en demandant des frais minimes aux pharmacies pour chaque ordonnance ou renouvellement. Nous donnerons un préavis largement suffisant quant au moment où ces frais deviendront exigibles.

Si je décide d’inclure PrescripTIon à mon DME (Indivicare), mes collègues doivent-ils le faire aussi, ou puis-je être le seul à l’utiliser? Mes collègues pourraient-ils tout de même utiliser la fonction de télécopie de notre DME? Autre chose : y a-t-il des frais pour l’utilisation de cet outil?

bubble greenDr Daniel Pepe
Médecin de famille

Merci!

J’ai été le premier de mon cabinet à ajouter le service PrescripTIon : les autres médecins n’y étaient pas inscrits et disaient ne pas en avoir besoin. Inutile de vous dire que, très rapidement après que je l’ai adopté, une foule d’entre eux se sont mis à l’utiliser à leur tour. Mais si certains de vos collègues veulent utiliser la fonction de télécopie de votre DME, ils peuvent le faire sans problème. Nous continuons d’utiliser le télécopieur et PrescripTIon puisque bien des services exigent encore qu’on se serve du télécopieur. La fin de semaine dernière, j’ai utilisé l’ordonnance électronique pour acheminer toutes mes ordonnances, et ça m’a pris la moitié moins de temps que si j’avais utilisé un télécopieur traditionnel.

Et non, il n’y a pas de frais, car l’utilisation de PrescripTIon est gratuite! Faites-moi savoir si vous avez d’autres questions.

Qu’arrive-t-il si on se trompe et qu’on prescrit un médicament par erreur? Y a-t-il une fonction de « rappel »?

bubble greenChristine Fitchett
Infirmière praticienne

Excellente question! Il n’y a pas de bouton de rappel, mais les prescripteurs peuvent annuler une ordonnance existante et en rédiger une autre. Toutefois, PrescripTIon ne permet pas de modifier une ordonnance après l’envoi.

La fonction de communications cliniques de PrescripTIon est formidable, car elle permet aux prescripteurs et aux pharmaciens d’échanger des messages sécurisés à l’aide de leur dossier médical électronique et de leur système de gestion de pharmacie pour discuter de problèmes ou de questions au sujet de médicaments.

Est-ce qu’on peut utiliser PrescripTIon pour rédiger une ordonnance lorsqu’on travaille de la maison ou à l’extérieur du bureau?

bubble greenDr Daniel Pepe
Médecin de famille

Oui, le service est particulièrement utile lorsqu’on est à l’extérieur du bureau. Avec PrescripTIon, on a l’assurance que l’ordonnance a bien été reçue, surtout lorsqu’on travaille de la maison ou à l’extérieur du bureau et qu’on n’a pas le temps de s’occuper des télécopies dont l’envoi a échoué. C’est aussi incroyablement utile lorsqu’on reçoit des demandes de pharmaciens, car on n’a pas besoin de lire la télécopie puis prescrire le médicament. On approuve simplement l’ordonnance et envoie le message. Lorsque je traite mes propres ordonnances, je commence habituellement par les renouvellements dans PrescripTIon, car ils se font en un rien de temps!

Comment PrescripTIon s’intègre-t-il à votre flux de travaux? Et en comparaison avec les ordonnances traditionnelles imprimées ou télécopiées?

bubble greenAndy Donald
Pharmacien

PrescripTIon s’intègre directement dans Kroll, notre logiciel de pharmacie. Les ordonnances envoyées par les médecins apparaissent directement dans notre flux de travaux. Celui-ci s’est d’ailleurs grandement amélioré, car nous n’avons plus à scanner les ordonnances et à consacrer du temps à entrer l’information, ce qui réduit aussi les risques d’erreurs de transcription. Les ordonnances apparaissent dans notre flux de travaux exactement comme si le médecin les avait entrées lui-même dans notre système, sans que nous ayons d’abord à les déchiffrer. La capacité d’utiliser la messagerie sécurisée entre le pharmacien et le prescripteur augmente également l’efficience du processus.

Peut-on prescrire des narcotiques à l’aide de PrescripTIon? Peut-on toujours envoyer des ordonnances par télécopieur ou imprimer les ordonnances au besoin?

bubble greenChristine Fitchett
Infirmière praticienne

Bien sûr! PrescripTIon permet aux prescripteurs de rédiger des ordonnances électroniques de médicaments, y compris des narcotiques, des préparations magistrales et des instruments médicaux comme des lancettes et des bâtonnets diagnostiques.

Si la pharmacie choisie par le patient n’est pas encore connectée à PrescripTIon, les prescripteurs peuvent toujours recourir aux méthodes de prescription traditionnelles (imprimée ou télécopiée).

Est-ce que PrescripTIon utilise une technologie différente de celle des télécopies? Est-ce que le service est gratuit ou il y a des frais d’utilisation?

bubble orangeDr Daniel Pepe
Médecin de famille

Les technologies utilisées sont différentes. Dans le cas des télécopies, la pharmacie reçoit une image de l’ordonnance de la part du professionnel de la santé et doit retranscrire l’information de l’ordonnance, tandis que dans le cas de PrescripTIon, elle reçoit directement les données de l’ordonnance, ce qui lui évite de les retranscrire comme elle doit habituellement le faire et réduit les risques d’erreur. De plus, les données reçues ne se retrouvent pas dans une pile de papier à la vue de personnes qui ne sont pas des prescripteurs ou des pharmaciens. On ajoute ainsi une couche de sécurité. Enfin, Santé Canada a fourni le financement de démarrage du service PrescripTIon, lequel assumera les coûts pour plusieurs années.

Est-ce que PrescripTIon transmet de l’information au sujet du patient (comme un diagnostic)?

bubble greenAndy Donald
Pharmacien

Comme une ordonnance télécopiée ou imprimée, l’ordonnance électronique initiale transmise à la pharmacie ne comporte pas de diagnostic sauf si le médecin l’inclut. Toutefois, la fonction de communication clinique de PrescripTIon nous permet d’envoyer un message sécurisé à partir de notre logiciel de pharmacie au DME du médecin. C’est vraiment bien, car on évite les délais associés aux demandes télécopiées et on communique directement avec le médecin. C’est réellement plus facile, et on obtient des réponses plus rapidement.

Prêt à intégrer PrescripTIonMD à votre travail?

Lancez-vous!