Partager :

Bilan de 2018

prescribeit2018 update introUne autre année remarquable vient de se conclure pour PrescripTIonMC, le service d'ordonnances électroniques à but non lucratif du Canada. Une année où nous avons fait passer l’innovation du processus de prescription à la vitesse supérieure partout au pays, en plus de continuer d'appuyer les mesures visant à contrer le mauvais usage des opioïdes et d'étendre le service à deux autres provinces. À n’en pas douter, PrescripTIonMC continue de se montrer fort prometteur pour l'avenir de notre réseau de la santé.


L'aventure PrescripTIonMC… jusqu'à maintenant

Il y a trois ans, Inforoute Santé du Canada (Inforoute) a entrepris de créer un service unique d'ordonnances électroniques qui bénéficierait à tous les Canadiens, initiative pour laquelle nous avons reçu un investissement de Santé Canada.

À cette époque, il apparaissait de plus en plus clairement que le Canada figurait parmi les rares pays industrialisés à ne pas encore s'être dotés d'un service d'ordonnances électroniques national — pourtant l'une des pierres angulaires de tout réseau de la santé en transition vers le numérique, comme le nôtre. Or, PrescripTIonMC contribue à accélérer ce virage numérique. Après l'inauguration de PrescripTIonMC à l'automne 2017 à Huntsville, en Ontario, nous avons poursuivi le déploiement provincial du service à Virgil au début de 2018, ce qui montrait encore une fois la volonté des utilisateurs de contribuer à la mise en place d’une solution de rechange électronique plus sûre que les ordonnances manuscrites ou télécopiées. Quelques semaines après son implantation à Virgil, le service a été déployé à Lethbridge — la première localité de l’Alberta à en faire l'adoption. Nous franchissions ainsi une étape importante dans la réalisation de notre objectif, à savoir le déploiement de PrescripTIonMC dans plusieurs provinces et territoires.

« Une fois pleinement déployé, PrescripTIonMC sera la seule méthode reconnue pour le traitement des ordonnances électroniques en Alberta — aucune autre forme de signatures électroniques ne sera jugée acceptable. L'usage de PrescripTIonMC est conforme à la norme de pratique du Collège relative aux activités de prescription. » — College of Physicians and Surgeons of Alberta

Points saillants de 2018

prescribeit2018 update team
Célébration du premier anniversaire de PrescripTIonMC
à Huntsville (Ontario), en septembre 2018

En cours d’année, les provinces ont fait montre d’un enthousiasme croissant à l'égard du service, et de nouveaux fournisseurs de dossiers médicaux électroniques (DME) et de systèmes de gestion de pharmacie (SGP) se sont joints au déploiement de PrescripTIonMC.

Cet élan s'est maintenu en mars et en octobre, grâce à l'ajout de nouveaux prescripteurs en cabinet ainsi que de chaînes, d'enseignes et de pharmacies indépendantes, notamment : Guardian, IDA, Lawtons, London Drugs, Lovell Drugs, Medical Pharmacies Group Limited (MPGL), The Medicine Shoppe, Overwaitea Food Group (OFG), PharmaChoice, Pharmasave, Remedy’sRx, Safeway, Sobeys, Save-On-Foods, United Pharma Group et Whole Health. Puis, en septembre, nous avons célébré le premier anniversaire de l'utilisation inaugurale de PrescripTIonMC pour l'envoi d'une ordonnance électronique. Nous avions bien des raisons de célébrer, puisqu’en seulement un an, des ententes ont été conclues avec neuf provinces et territoires, et le service a pris rapidement de l'expansion.

En novembre, nous avons annoncé le lancement de PrescripTIonMC dans une troisième province, le Nouveau-Brunswick. Ce lancement s'inscrivait dans l'initiative ACCÈS Atlantique, qui vise à accélérer et à faciliter l’accès aux services de santé dans les provinces maritimes.

« Les patients trouvent très pratique que l'ordonnance soit envoyée directement à la pharmacie, et PrescripTIonMC est un moyen beaucoup plus sûr que le télécopieur pour la transmission des ordonnances. Ce service élimine aussi le problème des ordonnances égarées ou oubliées. » — Dre Heidi Milner-Gero, premier prescripteur de Saint John à utiliser PrescripTIonMC

Par ailleurs, nous avons eu l'occasion d'accroître notre rayonnement en cours d’année, en participant comme exposant ou présentateur à plus d'une dizaine de conférences et événements. Nous avons aussi prononcé 200 allocutions, notamment devant nos partenaires de la Déclaration conjointe sur les mesures visant à remédier à la crise des opioïdes et devant le Réseau des programmes de surveillance des médicaments. Ces interactions ont permis de renforcer l’appui et la participation des intervenants au Groupe de travail sur le rôle de PrescripTIonMC dans le contrôle des stupéfiants.

Enfin, en novembre, nous avons organisé à Montréal la première réunion conjointe des cinq groupes de travail de PrescripTIonMC. Ces groupes, formés en tout de plus de 50 personnes qui représentent 37 organisations, travaillaient jusqu'ici de façon indépendante à appuyer le développement stratégique de PrescripTIonMC, dans leur volet respectif : implantation; fonctionnalité et utilisation; croissance et développement, lutte contre la crise des opioïdes; et technologie et interopérabilité. Cette réunion conjointe est venue réaffirmer notre volonté de travailler étroitement avec tous les intervenants dans le but de favoriser l'évolution du service par la collaboration et le dialogue.

Les avantages que procure PrescripTIon ne sont pas seulement de nature technologique : ce service joue également un rôle crucial dans la lutte contre la crise des opioïdes, dont les effets dévastateurs touchent tant de familles dans notre pays. Pour remédier à cette situation, nous cherchons à réaliser les objectifs suivants à l’aide de PrescripTIonMC :

  • rendre les ordonnances électroniques plus difficiles à falsifier, à voler ou à détourner
  • détecter rapidement les cas de fraude et réduire leur incidence grâce à l'élimination des ordonnances manuscrites
  • offrir un meilleur soutien et des outils plus efficaces pour les programmes de surveillance des stupéfiants.

Grâce à l'ajout de plusieurs emplacements en 2018, PrescripTIonMC procure maintenant une grande valeur aux pharmacies, aux prescripteurs, aux patients et au réseau de la santé.

« Nous voudrions tous utiliser les technologies du mieux que nous le pouvons afin d'en faire profiter les gens que nous servons, et les ordonnances électroniques représentent un tel progrès par rapport à ce que nous faisions avant. » — Bill Coon, pharmacien-propriétaire, Remedy’s RX Muskoka Medical Pharmacy, Huntsville (Ontario)

En outre, PrescripTIonMC offre un environnement de délivrance des médicaments libre de toute ingérence commerciale et suscite des discussions fort pertinentes au sujet de la protection des renseignements personnels et de l'utilisation des données d'ordonnances des patients. Dans un article publié récemment, Abigail Carter-Langford, vice-présidente de la gouvernance de l’information sur la santé et chef de la protection des renseignements personnels chez Inforoute, fait d’ailleurs part de ses réflexions au sujet de la protection des données personnelles sur la santé.

« L’utilisation du cryptage de bout en bout nous garantit que les ordonnances sont acheminées où elles sont censées être acheminées, et nulle part ailleurs. — Dr Ronan O’Leary, médecin, Niagara Medical Centre, Niagara-on-the-Lake (Ontario)

Regard sur 2019 et au-delà

Pour l'équipe de PrescripTIonMC, l'année 2019 s'annonce aussi occupée et productive que 2018. Nous continuerons d'ajouter de nouveaux emplacements en Ontario, en Alberta et au Nouveau-Brunswick, tout en poursuivant nos démarches auprès d'autres provinces. PrescripTIonMC a progressé de manière remarquable jusqu'ici, et notre priorité reste d'offrir le meilleur service qui soit aux utilisateurs et à leurs patients. Nous continuerons également de collaborer étroitement avec les prescripteurs, les pharmacies, les gouvernements provinciaux et territoriaux ainsi que les organismes de réglementation en vue d'améliorer le service aujourd'hui et d'en assurer la croissance dans les années à venir.

Les pharmaciens exécutent plus de 600 millions d’ordonnances chaque année au Canada. L’ordonnance électronique : un… https://t.co/FBpkTRiYrQ

par Inforoute,